PDM_TIPP-EX

Toute la collection TIPP-EX

TIPP-EX, l’art d’effacer pour mieux recommencer

Tipp-Ex est une marque de produits de correction dont le principe est de recouvrir d'une substance blanche les éléments d'écriture à masquer afin de pouvoir écrire proprement par-dessus après un court temps de séchage.
Le nom Tipp-Ex est l’assemblage du diminutif de "typographie" (manière dont un texte est imprimé) et de "ex" (ancien), car il s’agissait, au tout début (en 1959), d’un papier de correction pour machines à écrire. Le premier correcteur sous forme liquide a été lancé sur le marché quelques années après, en 1965. Il s’appliquait alors à l’aide d’un pinceau, qui a été remplacé, en 2000, par un embout en mousse pour ne plus laisser de poils sur le papier.
Au fil du temps, la gamme s’est étoffée : le ruban correcteur est apparu en 1992 et le stylo correcteur en 1998.
Tous ces correcteurs, et ceci quelle que soit leur forme et leur marque, sont souvent désignés sous le terme générique “blanco”, en référence à leur couleur.

Le correcteur, indispensable à l’école comme au bureau

Parce que l’erreur est humaine mais que l’humain est perfectible, il est important de pouvoir corriger ses fautes.
À l’écrit, il existe plusieurs outils permettant la correction, notamment la gomme pour le crayon noir (ou crayon à papier) et l’effaceur d’encre, qui présente deux inconvénients : il n’efface que l’encre bleue des stylos plume et on ne peut pas réécrire par-dessus, il faut ensuite utiliser un stylo bille.
C’est en cela que le correcteur Tipp-Ex s’est vite rendu indispensable : quelle que soit sa forme, en flacon, en ruban ou en stylo, il recouvre toutes les encres et permet la réécriture avec la même encre, ce qui procure une correction propre, nette et discrète.
Pour s’adapter au besoin de chacun, le correcteur Tipp-Ex se présente sous plusieurs formes :

  • Liquide ou ruban
  • Dépose du ruban latérale ou frontale
  • Capuchon ou pas
  • Rechargeable ou pas
  • Taille standard ou miniComme il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, Rentrée Discount vous explique tout pour y voir plus clair et ne pas se tromper.

Le correcteur liquide en flacon (20 ml)

C’est l’original, le premier correcteur créé par Tipp-Ex. Il offre un fort pouvoir couvrant et un séchage rapide. Son applicateur est désormais en mousse pour une correction propre et précise. Il est invisible sur photocopies et scans.
C’est le format le plus économique. Il est préconisé pour les corrections sur surface moyenne ou large.

DroppedUriImg

Comment utiliser un correcteur liquide ?

Avant toute application, il faut penser à bien agiter le flacon pour que le liquide soit homogène.Il suffit ensuite d’appliquer le liquide blanc de correction sur le papier, à l’endroit où l’on souhaite faire disparaitre le texte, à l’aide de l'embout en mousse, qui se présente en forme de pointe, permettant d'effectuer des corrections de précision.
Pour couvrir des ratures plus importantes, mieux vaut utiliser l'embout en l’inclinant de façon à avoir une surface de pose plus large. Ce nouvel embout en mousse permet une application facile et adaptable au besoin.
Une fois appliqué, un court temps de séchage est nécessaire avant de pouvoir réécrire sur la zone corrigée.

Le stylo de correction (8 ml ou 4 ml)

Il s’agit du même produit qu’en flacon mais sous forme de stylo. Il présente le même pouvoir couvrant et la même rapidité de séchage que le flacon, en restant toujours invisible sur photocopies et scans. Le petit plus, c’est qu’avec sa pointe fine en métal, il assure une correction très précise et il se glisse facilement dans la trousse. Il existe en deux tailles : standard 8 ml et mini 4 ml.

DroppedUriImgDroppedUriImg

Comment utiliser un blanco ou un stylo de correction ? 

Là encore, il faut bien penser à agiter le stylo avant utilisation pour homogénéiser le liquide. Puis, pour le libérer et le déposer sur le papier, il faut ensuite presser légèrement le corps du stylo en appuyant la pointe sur le papier et suivre le tracé à effacer. NI vu, ni connu, après un très court temps de séchage, le nouveau texte peut s’inscrire par dessus.

 

Le ruban correcteur en forme de souris

Il a toujours un fort pouvoir couvrant et la largeur du ruban étant de 5 mm, il est assez précis.
Son format ultra-compact est adapté pour une bonne prise en main, autant par les gauchers que par les droitiers.
Sa coque est transparente, ce qui permet de toujours savoir où en est le niveau du ruban, qui mesure 6 mètres sur ce modèle.


DroppedUriImg-5


Comment utiliser une souris ou un ruban correcteur?

Le ruban s’applique en posant l'extrémité du dévidoir sur la feuille et en la faisant glisser. Le ruban se dépose alors sur la feuille, recouvrant le texte à corriger. Son gros avantage est qu’il n’y a pas de temps de séchage, on peut réécrire par-dessus immédiatement.

La mini-souris “Pure” ECO-lutions

Avec les mêmes caractéristiques que le ruban précédent - forte opacité, pas de temps de séchage, largeur du ruban de 5 mm et longueur de 6 mètres -, ce modèle s’affiche, en plus, éco-responsable. En effet, sa coque est composée de matière plastique recyclée ou provenant de matières végétales renouvelables (bois et maïs)


DroppedUriImg-2

La mini-souris avec son capuchon de protection rotatif

On retrouve, avec ce modèle, un fort pouvoir couvrant, une réécriture immédiate, sans temps de séchage, une largeur de ruban de 5 mm, ainsi qu’un boîtier ergonomique conçu autant pour les droitiers que pour les gauchers.
Le petit plus, c’est que pour éviter tout dommage dans la trousse ou dans le sac, sa tête pivotante brevetée bénéficie d’un capuchon protecteur et qu’il profite d’une longueur de ruban de 8 mètres.

DroppedUriImg